21CEM-CRO

Le déploiement technique…

Le déploiement technique se fait en trois étapes. Généralement, un intégrateur interne et / ou l’éditeur de solution sont susceptibles d’intervenir.

Première étape : le dépôt du tag JavaScript

Tout d’abord, le dépôt du tag JavaScript sur le site web et du SDK pour les applications mobiles. Cette première étape consiste à poser un tag pour collecter l’ensemble des informations liées aux visites des utilisateurs (chargement des pages, clic, mouvement de souris, etc.). Sans cette étape, la collecte de données, qui sont toutes transmises à l’outil en étant conformes au RGPD, ne peut pas démarrer.

Deuxième étape : l’enrichissement du datalayer

Ensuite, l’enrichissement du datalayer des sites web et applications. En fonction de l’outil, il peut être intéressant d’enrichir les variables du datalayer (ou « couche de données » en français) d’un site. Le datalayer est un objet JavaScript pouvant contenir un grand nombre d’informations sur les transactions, les utilisateurs et les structures de pages. Un gestionnaire de tag (TMS) permet de récupérer ces informations sous forme de variables. Elles sont ensuite transmises à un outil d’analyse, permettant le traitement, l’analyse et la prise de décision. En plus d’analyser les informations contenues dans les variables du datalayer, il est possible d’utiliser ces données avec des outils de CEM & CRO (A/B Testing & personnalisation) afin de cibler une audience précise, en se basant sur des :

  • Comportements (achat, montant du panier, visite d’une page, etc.) ;
  • Informations (sexe, âge, ancienneté, si le visiteur est un client ou un prospect, etc.) ;
  • Typologies (type de page, catégorie de produit, etc.) ;

En conclusion, les variables présentes dans le datalayer servent de points d’accroche pour les outils d’A/B Testing. Ces outils permettent de lancer des tests / personnalisations (comme pour le cas Adagio) sur les audiences étudiées en CEM. Il devient donc stratégique de voir le datalayer comme un maillon à part entière de la stratégie d’optimisation des conversions.

Troisième étape : le paramétrage de l’outil

Enfin, le paramétrage de l’outil. Cette dernière étape consiste à adapter les besoins et les usages (segmentations souhaitées, outils de feedback, validation du bon fonctionnement de l’outil en fonction des contraintes techniques de chaque site, etc.). Et à créer les reportings dans l’outil, correspondant aux problématiques Marketing du client.

 

Marianne LAURENT, Manager UX & Alexia DUMAS, Manager Data Consulting

Un sujet à nous soumettre ?
Un projet à partager ?
Envie de rejoindre l’aventure ?